L’Europe financera en partie les bornes électriques de Haropa

423
Borne eau électricité à Conflans
Borne eau/électricité à Conflans
Print Friendly, PDF & Email

La Commission européenne a décidé de soutenir à 20 % le financement du dispositif de bornes eaux/électricité de Haropa et des VNF.

La Commission européenne financera en partie le dispositif de bornes eaux/électricité mis en place par l’ensemble portuaire Haropa et les Voies navigables de France (VNF). Le projet figure, en effet, parmi ceux retenus par la Commission dans le cadre de l’appel à propositions « Transport 2019 » du Mécanisme pour l’Interconnexion en Europe (MIE).

Il s’agit pour Haropa de déployer 78 bornes eaux/électricité pour l’alimentation à quai des bateaux de fret et de croisière fluviale. Avec ce déploiement, la Seine sera l’un des premiers fleuves européens à offrir des branchements électriques sur les principales zones de stationnement de son bassin.

Le dispositif doit permettre de :
– réduire les pollutions atmosphériques (émissions de CO2 et de particules fines) liées à l’usage des groupes électrogènes lorsque les bateaux sont à quai ;
– économiser chaque année 5 300 tonnes d’équivalent carbone pour l’ensemble des 78 bornes ;
– engendrer moins de nuisances olfactives et sonores pour les riverains et pour les navigants ;
– améliorer la compétitivité économique du transport fluvial grâce aux économies de carburant et des coûts de maintenance des équipements à bord.

Le projet, d’un budget total de 9,24 millions d’euros, bénéficiera d’une aide européenne de 1,848 million d’euros. Cette aide correspond à 20 % du budget global et représente le maximum de ce que peut allouer la Commission européenne pour ce type de projet.