L’Île-de-France a enfin son Conservatoire d’espaces naturels

Print Friendly, PDF & Email

Avec l’aide de l’État, des collectivités territoriales et de partenaires privés, le réseau des Conservatoires naturels préserve et gère 3 800 espaces naturels sur 180 000 hectares en métropole et outre-mer. Ils étaient jusqu’à présent 23, les voilà 24 avec la création du Conservatoire d’espaces naturels d’Île-de-France. Plus exactement, il s’agit de la conversion de l’association Pro Natura Île-de-France, entérinée, le 20 novembre 2021, par le conseil d’administration de la Fédération des Conservatoires d’espaces naturels.

Complémentaire des structures et dispositifs existants sur le territoire francilien, ce Conservatoire maîtrise foncièrement 310 hectares (dont 249 en Seine-et-Marne, 60 en Essonne, 0,5 dans les Yvelines) en grande majorité à travers des parcelles en propriété propre, répartis en une quinzaine de sites principaux, sur 50 communes. Il poursuit plusieurs objectifs : l’acquisition, la protection et la gestion de sites naturels offrant une biodiversité riche et diversifiée. Son action est permise par les contributions financières de ses adhérents et donateurs (personnes individuelles et plusieurs associations franciliennes), ainsi que grâce à l’aide de ses partenaires privés et institutionnels actuels (Agence de l’Eau Seine-Normandie, Agence des Espaces verts d’Île de France, fondations, entreprises et communes).

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.