L’Île-de-France accueille toujours plus d’entreprises étrangères

Print Friendly, PDF & Email

Choose Paris Region a dévoilé les chiffres des investissements étrangers en Île-de-France pour 2021. Ils confortent une année 2020 déjà exceptionnelle.

Dans son dernier bilan des investissements étrangers, Choose Paris Region, l’agence d’attractivité internationale de la Région Île-de-France, se félicite des résultats de 2021. Déjà, l’année 2020, pourtant marquée par une crise sanitaire sans précédent et une baisse des investissements internationaux dans le monde estimée entre -33 % et -42 %, avait atteint des records : 336 investissements directs, représentant près de 10 800 emplois à terme.

Une année portée par les primo implantations

L’année 2021 est encore plus prolifique. L’Île-de-France a en effet accueilli 404 investissements internationaux, soit une augmentation de +20 % par rapport à 2020. Parmi eux, 286 projets correspondent à la création de nouvelles structures et 118 projets à des extensions. Les créations, qui avaient baissé de -30 % entre 2019 et 2020 en raison de la crise sanitaire, augmentent de +27 % en 2021. Au total, 71 % des projets et 55 % des emplois sont générés par des primo implantations. En termes d’emploi global, ce sont 10 200 nouveaux emplois que ces investissements devraient créer, en léger retrait par rapport à 2020.

La confirmation du Brexit

Fin 2020, Choose Paris Region produisait une étude prospective sur l’impact du Brexit en matière de relocalisation des entreprises londoniennes. L’agence francilienne identifiait alors 369 projets d’implantation, d’investissement ou de relocalisation d’équipes, sur lesquelles 184 avait d’ores et déjà pris leur décision de s’installer en Île-de-France, pour une perspective de près de 5 000 emplois. Un an plus tard, 203 projets avaient été confirmés pour 5 116 emplois. Objectif atteint, donc. Principalement dans la finance (60 % des projets et 67 % des emplois) et les autres activités de service et de conseil (10 % des projets et 14 % des emplois).

La région parisienne est même en passe de devenir la plus importante place financière globale en Europe, grâce à la diversité des services financiers qui s’y implantent : gestion d’actifs (30 % des projets et 11 % des emplois), banque (27 % des projets et 59 % des emplois), fintechs (15 % des projets et 10 % des emplois), assurance (8 % des projets et 6 % des emplois).

Porte d’entrée des investisseurs

Autre secteur fort : la R&D. Comme en 2020, les centres de R&D représentent 12 % du total des projets en 2021. Toutefois, avec 50 projets, le nombre d’investissements directs internationaux a bondi de +22 %, représentant 1 367 emplois (en augmentation de +72 %).

Plus globalement, l’Île-de-France conserve un positionnement très marqué sur les investissements à forte valeur ajoutée. Considérée par beaucoup d’investisseurs comme une porte d’entrée aux marchés européens, elle continue à concentrer les centres de décision des grands groupes internationaux. En 2021, 211 de ces centres se sont implantés en Île-de-France ce qui représente plus de la moitié (52 %) du total des projets en 2021 et 40 % des emplois.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.