Logements, bureaux et commerces pour remplacer Tati Barbès

248
projet Immobel Tati Barbess
A vélo dans le grand paris
Print Friendly, PDF & Email

Définitivement fermés et vendus, les emblématiques magasins du 18e arrondissement vont être remplacés par un projet immobilier porté par le groupe Immobel.

Dans le cadre de la troisième édition de l’appel à projets Réinventer Paris, le projet du promoteur belge Immobel a été choisi pour remplacer les mythiques magasins Tati du carrefour Barbès.

En lieu et place des linéaires de vaisselle ou de vêtements à pas cher vont être installés logements, commerces et bureaux. Plus précisément : 2 400 m2 de logements, dont 30 % de logements sociaux et familiaux et 1 222 m2 de commerces en pied d’immeuble. Le reste des 8 000 m2 sera occupé par des espaces tertiaires, un hébergement hôtelier ainsi qu’un tiers-lieu culturel accessible depuis les boulevards.

Immobel s’est surtout engagé à préserver au mieux l’identité de ce bâtiment historique puisque sa proposition prévoit le moins de démolition possible en conservant 65 % des planchers et 84 % des façades existantes, dont la préservation intégrale de l’immeuble haussmannien.

Côté réactions, notons celle de Ian Brossat, adjoint à la maire de Paris en charge du logement : « Le magasin Tati à Barbès est connu de tous et contribue à l’identité du 18e arrondissement. Je me réjouis que ce lieu emblématique puisse bientôt offrir de nouveaux logements au quartier. Ceux-ci permettront à des ménages de toutes classes sociales de continuer à se loger au cœur de Paris. »

Et celle ce Fabien Acerbis, directeur général d’Immobel France : « Immobel France se réjouit d’avoir été sélectionné pour transformer cet ensemble immobilier qui a marqué plusieurs générations de Parisiens. Ce projet regroupe les enjeux de reconversion urbaine sur lesquels l’ensemble du groupe Immobel a bâti son expertise et son savoir-faire ces dernières années. La programmation mixte que nous proposons ici apportera une réponse aux besoins humains, sociaux et culturels du quartier de Barbès. »