Massy : 12 ans pour construire une ville nouvelle

Print Friendly, PDF & Email

La réalisation du grand ensemble de Massy a pris douze ans, de 1959 à 1972. Douze années pendant lesquelles les nouveaux arrivants se sont plus retrouvés dans une ville dortoir, qu’une ville nouvelle.

VINTAGE FRIDAY. En 1956, alors que Massy n’est encore qu’un village de campagne au milieu des champs, le Commissariat à la construction et à l’urbanisme pour la région parisienne lance le projet de construction d’un grand ensemble sur les communes de Massy et d’Antony et fait l’acquisition d’un terrain d’une superficie de 400 hectares pour y construire dans un premier temps un grand ensemble d’habitations puis des structures et équipements collectifs. Le terrain est propice à l’urbanisation et déjà desservi par la ligne de Sceaux. Le projet prend réellement forme en 1958, par la nomination de l’architecte Pierre Sonrel qui, assisté de Jean Duthilleul, va piloter cet important projet. Après la création de la Société d’Aménagement et d’Équipement du grand ensemble de Massy-Antony (S.A.E.G.E.M.A.), créée en 1959, le site est classé Z.U.P. La construction du grand ensemble va prendre 12 ans, entre les années 1959 et 1972. C’est l’année où une équipe de l’ORTF a tourné de reportage, allant à la rencontre des habitants arrivés dans les années 60, qui ont du vivre dans une ville en chantier.

Chantier qui avait débuté autour du groupe scolaire Nicolas Appert, construit avant 1958. Entre les immeubles ont été réservés des îlots de verdure ainsi que plusieurs parcs confiés à l’architecte-paysagiste Pierre Roulet. L’architecte Pierre Sonrel souhaite créer une ville nouvelle avec toutes les infrastructures d’une ville moderne et accueillante et non pas un lotissement. Seront construits quatre centres commerciaux, une bibliothèque, un conservatoire, un cinéma, un collège d’enseignement technique devenu lycée d’enseignement professionnel, un collège d’enseignement général, six groupes scolaires, des crèches, des édifices religieux et enfin au début des années 1970 un centre administratif et un complexe omnisports. Dès l’arrivée des premiers habitants en 1960, alors que peu d’infrastructures ont été construites, le problème fut de créer un tissu social unissant le village au Grand ensemble. A cette époque, Massy ressemble plus à une ville dortoir qu’à une ville nouvelle. Les journalistes vont à la rencontre de madame Robert, qui est arrivée à Massy en 1964, et a découvert le désarroi des habitants privés de magasins, de transports et de loisirs. De nombreuses femmes au foyer restent ici seules et souvent dépressives dans cette forêt de béton. Elle prend alors l’initiative de lancer le « club maman » afin de réunir ces femmes et de rompre leur isolement. En 1972, le « club maman » est devenu une véritable institution et les 30 000 habitants de Massy ont à leur disposition un centre sportif, un centre commercial, une bibliothèque « pilote » et plus de cent associations diverses qui permettent de créer du lien et des amitiés.

Il faudra attendre 1993 pour que le Grand ensemble prenne un nouveau visage avec l’inauguration de l’opéra, le quartier s’appelant désormais « Massy-Opéra ». Quartier qui fut l’objet d’un plan de rénovation urbaine à partir de 2008.

Un reportage de l’ORTF du 24 juillet 1972 Un film INA

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.