Ouvrages olympiques : la SOLIDEO fait le point

108
logo solideo
Ils partent avec nous
Print Friendly, PDF & Email

COMMUNIQUE DE PRESSE

A moins de trois ans de l’arrivée des premiers athlètes dans le Village, la SOLIDEO a tenu ce mardi 13 juillet, son dix-septième conseil d’administration, sous la présidence de Madame Anne Hidalgo, Maire de Paris.

Ce conseil a été l’occasion de faire un point d’avancement général du programme, en intégrant notamment un nouvel ouvrage, le franchissement des Francs Moisins, pour la Seine-Saint-Denis, en validant une charte santé et sécurité pour améliorer la protection des compagnons sur les chantiers ou encore en sélectionnant deux nouveaux projets innovants pour des subventions du fonds d’innovation.

1. Le centre aquatique d’Aulnay-sous-Bois inauguré et ouvert au public

Le samedi 10 juillet, le centre aquatique d’Aulnay-sous-Bois a été inauguré par Jean Castex, Premier Ministre, accompagné de Roxana Maracineanu, Ministre déléguée chargée des sports, Patrick Ollier, Président de la Métropole du Grand Paris, Stéphane Troussel, Président du Département de la Seine-Saint-Denis et Bruno Beschizza, Maire d’Aulnay-sous-Bois.

Après le Stade nautique Olympique d’Île-de-France à Vaires-sur-Marne, c’est le second ouvrage olympique livré et surtout la première piscine, qui s’intègre dans l’héritage aquatique souhaité. Ouvert au public depuis deux semaines, il bénéficie ainsi d’ores et déjà au territoireet ses habitants.

La SOLIDEO l’a labellisé objet olympique depuis 2018, en a supervisé toutes les étapes de sa construction et a apporté 5M€ à son financement.

2. Un plan d’action en réponse au rapport de la Cour des comptes

Suite au référé de la cour des comptes portant sur la gouvernance financière et budgétaire des Jeux Olympiques et Paralympiques de 2024, la SOLIDEO avait pris note des recommandations formulées et s’est attachée à mettre en œuvre les actions nécessaires. Le conseil d’administration a fait le point sur les mesures prises.

La convention globale entre la SOLIDEO et le COJOP pour stabiliser la liste des opérations dela SOLIDEO est d’ores et déjà signée.

La détermination de la méthode d’évaluation de la clause d’indexation, l’actualisation de la maquette financière de la SOLIDEO et la consolidation de l’ensemble des financements publics des ouvrages réalisés à l’occasion des jeux ont été validées et appliquées ce jour.

Toutes les dispositions nécessaires pour répondre aux recommandations qui nous ont été adressées ont été prises et la SOLIDEO poursuit son engagement dans l’aventure des Jeuxavec sérieux et détermination.

3. Des partenariats en hausse avec les structures de l’ESS

Bilan désormais habituel du conseil d’administration, un nouveau point d’étape des résultats de la Charte en faveur de l’emploi et du développement territorial a été présenté auxadministrateurs. Pour rappel, cette charte, adoptée le 5 juillet 2018 par la SOLIDEO se décline en 3 volets, pour que les Jeux profitent à toutes et à tous :
– Rendre accessible 25 % du montant des marchés aux TPE, PME et structures del’Economie Sociale et Solidaire (ESS) ;
– Réserver 10 % des heures travaillées à l’insertion professionnelle ;
– Encadrer des chantiers socialement exemplaires en luttant contre le travail illégal, les pratiques anti-concurrentielles, les discriminations, ou encore en garantissant la qualité des conditions de travail.

→ Résultats : 170,8 M€ de marchés ont à ce jour été attribués à 777 TPE et PME ainsiqu’à 31 structures de l’ESS, réparties dans toute la France (plus de la moitié desdépartements sont concernés). Les maîtres d’ouvrage ont d’ores et déjà réalisé plus de 250 000 heures d’insertion. Des chiffres dont la croissance va s’accélérer en période de construction des ouvrages.

Le travail effectué depuis deux ans pour intégrer à travers cette charte les TPE, PME et structures de l’ESS donne des résultats très satisfaisants. Le nombre de structures de l’ESS qui ont déjà rejoint l’aventure olympique illustre la bonne avancée des objectifs. Les dispositifs d’accompagnement mis en place, notamment avec Les Canaux, démontrent une mobilisation importante. Début juin, le webinaire organisé par la SOLIDEO et ses partenaires pour sensibiliser les structures de l’ESS aux procédures des marchés publics a ainsi réuni plus de 110 participants. Le début massif des constructions et l’organisation, à l’automne prochain, d’un nouveau Meet-up promet la concrétisation de ces dispositifs et la signature de nouveaux marchés.

Concernant l’insertion professionnelle, second axe de la charte, la SOLIDEO et ses partenaires travaillent à l’élaboration d’un cadre technique pour favoriser la qualité des parcours professionnels dans le cadre des chantiers olympiques. L’objectif est d’inciter les entreprises à mettre en place des dispositifs qui favorisent la formation pour que les heures d’insertion soient une réelle occasion d’acquérir des compétences.

4. Une charte santé et sécurité présentée aux administrateurs pour une protection accrue sur les chantiers olympiques

Traditionnellement, le secteur du BTP est très attentif à la sécurité sur les chantiers. C’est dans une démarche d’amélioration et de sensibilisation que la SOLIDEO et l’ensemble des parties prenantes des ouvrages olympiques ont travaillé pour élaborer conjointement une charte d’engagement en faveur de la santé, de la sécurité et des conditions de travail des employés sur les chantiers. Cette charte va déployer, à titre expérimentale, des actions de prévention au-delà des pratiques habituelles afin d’améliorer encore la sécurité des compagnons en chantiers

Plusieurs engagements composent cette charte qui doit être signée par l’ensemble des maîtres d’ouvrages olympiques en septembre :
– Une implication forte des maîtres d’ouvrages avec une présence renforcée sur le terrain et une valorisation des sujets de sécurité ;
– Une amélioration des pratiques avec un suivi des indicateurs et une diffusion des bonnes pratiques ;
– Le développement d’un dispositif d’accueil et des rites impliquants ;
– Un travail commun pour développer des actions de sensibilisation.

Soutenue par l’Organisme Professionnel de Prévention du Bâtiment et des Travaux Publics (OPPBTP), cette démarche doit permettre d’impulser une dynamique et un effet d’entrainement pour l’ensemble du secteur de la construction. Elle s’inscrit également dans la lignée de la charte pour l’emploi et le développement territorial adoptée en 2018 par le Conseil d’administration de la SOLIDEO avec des chantiers exemplaires sur tous les plans.

L’application de cette charte fera l’objet d’une gouvernance paritaire à travers un collège interchantiers et d’instances techniques particulières: un club santé-sécurité (HSE) regroupant l’ensemble des responsables de la prévention ; un comité technique animé par la SOLIDEO.

5. Une maquette indexée qui prend en compte l’inflation et l’évolution des coûts deconstruction

L’ensemble des montants financiers de la SOLIDEO sont exprimés en Euros 2016. Et, les administrateurs de la SOLIDEO avaient convenu dès 2018 d’indexer le montant de la maquette financière, à mi-parcours, afin de prendre en compte l’inflation et ses effets sur les coûts réels de construction.

Ainsi, la maquette financière de la SOLIDEO suit à la hausse comme à la baisse le coût de la construction et de l’inflation. Lors du CA du 04 mars 2021, un point d’étape a été fait et posé la méthodologie et les index pour le passé et le futur.

Ce mardi 13 juillet, le CA en a fait l’application opérationnelle sur les ouvrages olympiques. Ainsi, les subventions publiques de la SOLIDEO pour les 62 ouvrages s’établissent à un montant prévisionnel de 1,550 milliards d’euros en euros courants (et non plus en euros 2016).

L’indexation est une procédure classique dans la réalisation de chantiers de d’infrastructures, de travaux publics et de bâtiments de très grande ampleur, ce que sont les ouvrages olympiques. Cette indexation a pour objectif de prendre en compte l’inflation réelle des coûts de production des ouvrages.

Au regard des indices effectifs depuis 2016, l’application de cette clause d’indexation se chiffre à 175 millions d’euros. Le montant de la maquette financière, actualisé en euros courants, est de 1,550 milliards d’euros.

6. Les ouvrages continuent de franchir les étapes

Le conseil d’administration est aussi l’occasion de valider les points d’étapes de différents ouvrages. 18 projets ont ce jour franchi un nouveau jalon, et en particulier :

Base mutualisée au profit de la Préfecture de Police => réalisation de l’avant-projet définitif. Il permet de passer au jalon suivant, c’est-à-dire le lancement des travaux, prévu au printemps prochain. Impératif pour assurer la sûreté publique et la sécurité incendie durant les Jeux de 2024, le complexe sera reconverti en caserne de pompiers et un centre de formation pour les jeunes sapeurs-pompiers.

Franchissement de L’Ile-Saint-Denis => attribution du marché de travaux. Ce projet est réalisé par le département de Seine-Saint-Denis. Les travaux commencés en juin 2021 doivent permettre de relier les quartiers du Village des athlètes Universeine et l’Ecoquartier fluvial, renforçant ainsi le lien entre les territoires.

Couverture du cours Suzanne Lenglen => signature de l’ordre de service de démarrage des travaux dans le cadre du marché de conception-réalisation. Inscrit dans la modernisation globale du site de Roland-Garros, ce nouveau toit permettra également l’accueil des épreuves de boxe et de volley-ball assis de Paris 2024.

Palais des sports et complexe Auguste Delaune => signature de la convention d’objectifs. La convention d’objectifs régit le cadre du projet, à savoir le programme,le coût, les délais ainsi que les ambitions de ces opérations.

7. Un nouveau franchissement à Saint-Denis pour relier le quartier des Francs Moisins et celui du Stade de France

Dans le cadre des opérations d’aménagement du Canal Saint-Denis réalisées par Plaine Commune, le Conseil d’Administration a décidé la réalisation d’un nouveau franchissement entre le quartier des Francs Moisins et le Stade de France. Alors que le pont tournant actuel connait des pannes régulières, ce nouvel ouvrage doit permettre de désenclaver le secteur et de renforcer le lien entre ces deux quartiers.

Dans la continuité de l’action de la SOLIDEO pour promouvoir les mobilités douces, ce nouveau franchissement sera réservé aux piétons, cyclistes et accessible aux personnes à mobilité réduite. Ce nouvel ouvrage renforce encore les liens entre Paris et la Seine-Saint- Denis en favorisant une continuité des mobilités le long du Canal-Saint-Denis.

8. Point de situation du Village des athlètes et de la ZAC du Cluster des médias

Point d’avancement sur le Village des athlètes :

Réparti sur les communes de Saint-Denis, Saint-Ouen-sur-Seine et L’Ile-Saint-Denis, le chantier du Village des athlètes entre dans une nouvelle phase. Après 18 mois de déconstruction et de viabilisation des terrains, la SOLIDEO a livré ces dernières semaines les terrains aux maîtres d’ouvrages. La construction des bâtiments démarre en ce moment sur les différents secteurs, dans les calendriers prévus initialement. Cette étape marque une réelle accélération du chantier, qui accueillera d’ici la fin de l’année près de 4 000 compagnons sur site, pour en faire le grand chantier mono-site de France.

Dans la continuité de sa politique de proximité avec les citoyens, la SOLIDEO a également inauguré le 03 juillet dernier la Maison du projet du Village des athlètes. Ce nouvel espace d’environ 90 m2 est destiné à accueillir les riverains, les touristes plus occasionnels, les scolaires mais aussi les délégations professionnelles pour faire découvrir et comprendre ce projet d’ampleur qu’est le Village.

Point d’avancement sur le Cluster des médias :

Le 8 juillet dernier, la cour administrative d’appel de Paris a rejeté les deux recours formulés à l’encontre du projet du Village des médias. Les travaux de viabilisation des terrains reprennent. Les administrateurs ont été informés ce jour de ces modalités de poursuite de l’opération.

Sur les communes de Dugny, le Village des médias accueillera les journalistes et techniciens du monde entier pendant les Jeux, avant d’être reconverti en un nouveau quartier de ville, proche de la nature, une cité-jardin du XXIe siècle. Le projet a franchi ces derniers mois des étapes majeures avec notamment la sélection en octobre 2020 des groupements de constructeurs pour les secteurs du Plateau et de l’Aire des Vents du Village des médias. La SOLIDEO a également terminé l’année 2020 avec l’acquisition des terrains de ces secteurs,avant de signer dans la foulée les promesses de ventes avec les promoteurs.

9. Fonds d’innovation : déjà 20 projets soutenus et 25 millions d’euros de subventions attribués

Enfin, ce conseil d’administration a été l’occasion de présenter un bilan d’activité du « Fonds innovation et écologie ». Après 18 mois d’activité, 20 projets différents bénéficient à ce jour de dotations complémentaires au titre du fonds, répartis sur 10 ouvrages distincts. Sur les 36 millions de dotations initiales, plus de 25 millions ont déjà été attribués, alors que plusieurs projets sont encore en cours d’examen.

Les thématiques des projets soutenus montrent une prédominance environnementale, avec 10 projets engagés pour la neutralité carbone, ou encore 5 projets qui participent à l’adaptation au changement climatique et le confort urbain. Deux projets soutenus concernent aussi l’accessibilité universelle.

La multiplication des projets a entrainé un élargissement du rôle du Comité d’innovation, avec l’intégration d’un rôle de suivi des projets soutenus.

Deux nouvelles dotations ont par ailleurs été attribuées ce jour pour la réalisation des projets suivants :
– Une dotation de 334 000 € HT pour la base mutualisée police pompiers afin de développer une solution de traitement par phytoremédiation des eaux grises et pluviales pour une réutilisation en intérieur et extérieur, notamment l’arrosage et le nettoyage des espaces extérieurs.
– Une dotation de 993 000 € HT à Vinci Immobilier pour la mise en œuvre d’un béton très bas carbone pour les bâtiments tertiaires sur les secteurs A et B du Village des athlètes.