Paris-Saclay choisit ses architectes pour ses logements sociaux

301
Logements sociaux Moulon Paris Saclay
Crédit Jean & Aline Harari Architectes
Print Friendly, PDF & Email

COMMUNIQUE DE PRESSE

En juin 2020, l’EPA Paris-Saclay, en concertation avec les collectivités du territoire, a désigné Seqens lauréat de la consultation portant sur les lots NE3.1, NE3.2 et NF2a situés au sein du quartier de Moulon sur la commune de Gif-sur-Yvette. A l’issue des trois concours de maîtrise d’œuvre, trois équipes d’architectes ont été désignées sur ces lots.

Le programme des lots NE3.1, NE3.2 et NF2a comprendra 181 logements sociaux et une maison médicale de 450 m² en rez-de-chaussée du lot NF2a, pour un total d’environ 12 400 m² SDP. Les livraisons sont prévues pour fin 2023.

Seqens développera une offre de logements répondant aux ambitions portées par l’EPA Paris-Saclay, avec :

  • Des dispositifs de flexibilité et de modularité innovants 
    • La pièce à la demande : située entre deux logements, elle peut être temporairement utilisée pour des usages privatifs ou de manière partagée (chambre d’amis, bureau de télétravail, salle de jeux commune…).
    • Le jumelage d’appartements permettant, grâce à la souplesse du cloisonnement, de faire basculer une pièce d’un appartement à un autre au gré de l’évolution des besoins des ménages.
  • Des espaces partagés variés répondant aux évolutions des modes de vie et de travail :
    • La pièce commune multi-activités accueillant des activités pouvant difficilement trouver place dans les appartements (coworking ou télétravail, réunions, salle de jeux, atelier de musique…)
    • La chambre d’hôte à destination des résidents couvrant leurs besoins ponctuels d’accueil de famille ou d’amis, 
    • L’espace de laverie mutualisé,
    • L’espace de travail partagé.
  • Une exemplarité en matière environnementale :
    • Objectif de construction bas carbone et de sobriété énergétique pour atteindre le label énergie carbone niveau E3C1-20% tendant vers le E3C2.
    • Mode constructif avec un minimum de 50% de structure bois.
    • Production d’électricité photovoltaïque le à hauteur de 30% de la surface de toiture et valorisée en autoconsommation.
    • Raccordement au réseau de chaleur et de froid de Paris-Saclay.

Les trois équipes d’architectes lauréates sur les trois différents lots sont :

– Lot NE3.1 : Badia Berger Architectes pour 88 logements collectifs et intermédiaires sociaux:

Crédit : Badia Berger Architectes 

La résidence proposée par l’équipe Badia Berger se développe autour d’un mail paysager et propose des espaces extérieurs (jardins individuels, larges terrasses, loggias…) ainsi que des logements modulables : trois pièces à la demande seront implantées entre deux appartements sur 3 niveaux de la résidence.

Le niveau rez-de-chaussée est conçu comme un espace d’interaction et de rencontre. Afin d’habiter au maximum l’espace du cœur d’îlot, l’ensemble des logements à rez-de-chaussée bénéficient d’un accès direct depuis l’extérieur via un espace privatif au droit de la façade sur rue. Il rassemble également les espaces partagés de l’opération : un local multi-activités, une chambre d’hôte et un ensemble de fonctions partagées (boîtes aux lettres, hall, local vélo, sortie de parking, locaux casiers etc.)

Les deux autres équipes en concours sur ce lot étaient :
– Seyler & Lucan / Plan Común
– Atelier Stéphane Fernandez

  • Lot NE3.2 : Jean & Aline Harari Architectes pour 51 logements collectifs, intermédiaires et deux maisons individuelles

Ce programme est réparti en deux ensembles bâtis orientés Nord/Sud, marqués par une élégante façade en brique pleine, et établis de part et d’autre d’un jardin central qui se prolongera sur le lot voisin (NE3.1). Le jardin collectif, sillonné de cheminements piétons conduisant aux halls et aux locaux communs du rez-de-chaussée, est abondamment planté dans sa partie centrale et en majeure partie sur pleine terre.

Crédit : Jean & Aline Harari Architectes

La plupart des logements proposent un espace extérieur privatif (loggia, balcon, terrasse ou jardin privatif). Ils bénéficient tous de deux orientations et sont pour la plupart traversants. Les toitures terrasse seront soit végétalisées pour contribuer à la rétention-évaporation des eaux pluviales, soit équipées de panneaux photovoltaïques.

Les deux autres équipes en concours sur ce lot étaient :
– Bourbouze & Graindorge
– Atelier Vera / jbmn Architectes

–  Lot NF2a : MG-AU MICHEL GUTHMANN ARCHITECTURE / URBANISME pour 42 logements collectifs et intermédiaires et une maison médicale en rez-de-chaussée

En lien avec les évolutions attendues vers de nouvelle manière d’habiter, ce programme propose des logements généreux, fonctionnels et flexibles. Composé de trois corps de bâtiments de différentes hauteurs, il s’articule autour d’une cour-jardin en cœur d’îlot. Tous les logements bénéficient d’espaces extérieurs (balcons filants, loggias) associés à de grandes portes fenêtres. 

Les rez-de-chaussée sont équipés et habités : par la maison médicale côté rue, par les terrasses et jardins privatifs des deux petits logements du bâtiment nord et par des espaces communs : la laverie et un espace de travail collectif type « coworking ».

Les logements sont également facilement modulables. Dans les grandes typologies, un vestibule généreux fait office de pièce supplémentaire pouvant être transformée suivant les moments en salle de jeu ou en espace de travail à domicile.

Crédit : MG-AU

Les deux autres équipes en concours sur ce lot étaient :
– Bruno Rollet Architecte
– Atelier Kempe Thill

Des logements situés au cœur d’un quartier en plein développement

Ces logements seront situés au sein d’une vie de quartier animée autour notamment des bâtiments d’enseignement supérieur et de recherche existants (CentraleSupélec, l’ENS Paris-Saclay), du Learning Center (bibliothèque mutualisée – ouverture prévue en 2022) mais également d’O’rizon, premier programme de 1 000 logements familiaux du quartier de Moulon.

Pour Pascal VAN LAETHEM, Directeur général de Seqens : « Ce projet ambitieux, qui prévoit 181 logements et une maison médicale, bénéficie d’une situation exceptionnelle dans un secteur en plein développement. La force de ce programme est de proposer des logements abordables d’une grande qualité architecturale et exemplaire en matière de développement durable. L’innovation, au service des locataires, est au cœur de l’ADN de Seqens. C’est dans cet esprit que de nouveaux espaces partagés, modulaires et évolutifs ont été prévus. »

Des équipements et espaces publics sont également présents et prévus à proximité : le Parc de Moulon et la place du Carré des Sciences, le groupe scolaire de Moulon (école maternelle et primaire de vingt classes), une crèche de 55 berceaux, une Mairie annexe, la Plaine des sports, une gendarmerie, un collège…

De nombreux commerces sont déjà présents ou en cours d’installation dans le quartier : boulangerie, supérette, restaurants, pharmacie, banque, coiffeur, cabinet médical, agence immobilière, laverie…

Le quartier sera également desservi par une gare de la ligne 18 du Grand Paris Express à l’horizon 2026.