Plan Baignade : la Seine sur la bonne voie

Print Friendly, PDF & Email

Le dernier comité de pilotage du « plan Baignade » fait état d’une amélioration des eaux de la Seine au niveau des futurs sites de compétition de Paris 2024, alors que de nombreux travaux restent encore à réaliser.

Lors du douzième comité de pilotage du « plan Baignade », Marc Guillaume, préfet d’Île-de-France, et Emmanuel Grégoire, premier adjoint à la Maire de Paris, ont dressé un état des lieux des actions mises en place afin de permettre la tenue des épreuves en eaux libres dans la Seine durant les Jeux olympiques et paralympiques (JOP) de 2024.

Trois grands volets composent le plan : la mise en conformité des bateaux ; la construction d’ouvrages structurants pour améliorer le traitement des eaux usées ; la mise en conformité des réseaux chez les particuliers.

Poursuivez votre lecture

En vous abonnant GRATUITEMENT vous débloquez tous les articles et recevrez notre newsletter
Abonnement GRATUIT et sans engagement

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.