Processus enclenché pour la Halle Piano à Saclay

Halle piano saclay
Crédit EPA Paris-Saclay Marniquet-Aubuin myluckypixel
Print Friendly, PDF & Email

Mis à jour le jeudi 7 avril 2022 by Olivier Delahaye

L’EPA Paris-Saclay a désigné les lauréats de sa consultation en vue de la réhabilitation de la Halle Piano de Guyancourt, et prépare un nouvel appel à projets en vue d’organiser sa programmation.

Huit mois après avoir lancé sa consultation pour la Halle Piano, à Guyancourt (Yvelines), l’EPA Paris-Saclay a désigné comme lauréat un groupement mandaté par l’agence d’architecture Carrière Didier Gazeau. Il aura pour mission de réhabiliter ce site industriel réalisé entre 1988 et 1991 par l’architecte Renzo Piano et vacant depuis le départ de l’entreprise Thalès après 20 ans d’exploitation,

Une « halle capable »

Pour ce bâtiment emblématique, le maître d’œuvre lauréat a identifié plusieurs angles de réhabilitation. D’abord, en faire une halle « capable », dont la programmation peut muter sur le long terme, après avoir restitué à l’ensemble un axe commun qui assurera « les fonctions distributives, fonctionnelles et techniques ». Toujours dans un souci d’adaptation, il veut mettre en œuvre un système de façade permettant de répondre aux évolutions de la programmation ou des besoins en performance sans rogner sur la cohérence architecturale. Enfin, une démarche active de réemploi doit être mise en place avec la création d’une « banque de réemploi ».

Une réhabilitation incrémentale

Cet ensemble de propositions vise à répondre aux missions définies par l’accord-cadre établi par l’EPA Paris-Saclay en lien avec la ville de Guyancourt et l’agglomération de Saint-Quentin-en-Yvelines. Ces missions ont été phasées de manière à mener une réhabilitation incrémentale :

  1. la réhabilitation sommaire des bâtiments afin de permettre leur réouverture à brève échéance à un coût maîtrisé ;
  2. l’aménagement intérieur et l’accompagnement à l’installation des futurs preneurs ou gestionnaires afin d’encourage ;
  3. la réhabilitation complète des bâtiments en fonction des besoins identifiés.

Des pistes programmatiques

La réhabilitation de la Halle Piano s’inscrit dans un projet territorial plus global. À l’horizon 2030 en effet, une gare de la ligne 18 du Grand Paris Express, Saint-Quentin Est viendra s’implanter, faisant de ce secteur situé autour de la gare et du Technocentre de Renault (12 000 salariés) un enjeu majeur pour la ville de Guyancourt et l’agglomération de Saint-Quentin-en-Yvelines. L’aménageur Paris-Saclay entend faire alors de la Halle et de son parc une véritable destination dont « la programmation mixte permettrait un brassage de populations et une grande diversité d’usages ». Pour l’instant, il y est donc envisagé des activités économiques, de loisirs et de restauration. L’EPA va d’ailleurs engager très vite une nouvelle démarche consultative avec un appel à projets pour sélectionner les futurs occupants.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.