Quatrième meet-up de la SOLIDEO

106
logo solideo
Print Friendly, PDF & Email

COMMUNIQUE DE PRESSE

Mardi 28 septembre à Eaubonne (95), la SOLIDEO a organisé son 4e meet-up pour rapprocher les TPE, PME et structures de l’ESS des donneurs d’ordre et les informer sur les nombreuses opportunités des marchés Olympiques.

A l’occasion de ce 4e meet-up organisé par la SOLIDEO et le comité d’organisation Paris 2024, les TPE, PME et structures de l’Economie sociale et solidaire (ESS) ont pu rencontrer les maîtres d’ouvrage et constructeurs désignés pour la réalisation des ouvrages Olympiques et Paralympiques des Jeux de Paris 2024, et leur présenter leurs solutions et offres.

Après une édition dématérialisée en octobre 2020, les grands donneurs d’ordres et toutes les entreprises inscrites ont pu cette fois se rencontrer en présentiel au CDFAS d’Eaubonne (95). Plus de 60 maîtres d’ouvrages et partenaires étaient présents pour proposer leurs marchés à venir.

Le meet-up d’aujourd’hui a réuni 378 TPE, PME et ESS, 36 acheteurs et plus de 50 exposants, tous issus des secteurs d’activités aux besoins variés : gros-œuvre, travaux publics, travaux de bâtiment, aménagement et construction durable, accessibilité, service aux chantiers, économie circulaire et réemploi, etc. Aujourd’hui, 248 rendez-vous qualifiés et plus de 300 rendez-vous informels ont pu se tenir entre les différents acteurs. Plus de deux ans après le premier meet-up, cette démarche suscite toujours l’engouement et l’intérêt des différents participants.

2021 : le début des grands chantiers et de nouvelles opportunités de marchés

Ce 4e rendez-vous dédié à l’emploi revêt une importance particulière. Après trois années de conception et de travail en collaboration avec les 29 maîtres d’ouvrages, 13 co-financeurs et une multitude d’acteurs locaux, il est venu le temps de la démonstration.

A la fin de l’année, plus de trente ouvrages olympiques seront en chantier, contre deux seulement en janvier. Parmi eux, les cinq principaux ouvrages de notre programme, à savoir le Village des athlètes, le Village des médias, le Centre Aquatique Olympique, l’Arena 2 Porte de La Chapelle et la Marine de Marseille. Près de 9 000 salariés seront mobilisés sur l’ensemble des projets.

En 2021, près de 750 millions d’euros de marchés ont été engagés et déclarés, dont 275 millions de subventions publiques. Les opportunités de marchés et d’emploi sur les chantiers des Jeux commencent à se multiplier et se concrétiser pour une multiplicité d’acteurs. Durant les 6 prochains mois, de nombreux marchés de travaux sont attendus à l’image de la rénovation de la Grande Nef de L’Ile des Vannes mais aussi des ouvrages neufs comme la base police-pompier de la Préfecture de police.

Une dynamique déjà bien lancée pour faire profiter l’ensemble des acteurs économiques

La charte emploi et développement territorial, signée en juillet 2018 par la SOLIDEO et l’ensemble des maitres d’ouvrages, engage l’ensemble des acteurs à réserver 25 % du montant des marchés à des TPE, PME et structures de l’ESS.

Deux ans plus tard, les résultats sont déjà plus que satisfaisant puisque 839 entreprises rentrant dans l’une de ces catégories bénéficient à ce jour de contrats liés aux ouvrages Olympiques, pour un montant d’environ 177,7 millions d’euros. Ces chiffres représentent près de 35,2% de l’objectif final. Un objectif qui sera atteint voir dépassé dans les deux prochaines années.

Les meet-up constituent un point de rencontre inédit entre l’ensemble de ces acteurs. Ils permettent aux TPE, PME et structures de l’ESS de présenter leurs offres, leurs solutions innovantes et audacieuses, symboles du savoir-faire français, et de décrocher des marchés. Les constructeurs peuvent y rencontrer des acteurs qui répondent à leurs besoins et donnent de la visibilité à leurs marchés à venir. C’est le rapprochement concret de l’offre et la demande.

L’ambition de la SOLIDEO et de ses partenaires que les Jeux profitent à toutes et à tous et participent au développement des territoires, grâce à la construction des ouvrages Olympiques, héritage durable et responsable au service des habitants. Ce 4ème meet-up contribue à cet objectif.

  • ✓  Les Jeux de Paris 2024 vont mobiliser près de 150 000 emplois dont environ 12 000 pour la construction des ouvrages Olympiques et Paralympiques.
  • ✓  Les experts du Centre de droit et d’économie du sport (CDES) estiment l’impact économique des Jeux 2024 à environ 8,1 milliards – scénario médian sur une période de 2017 à 2034.
  • ✓  Pour les entreprises, les Jeux de Paris sont une opportunité unique de développer leurs activités, d’affirmer leur leadership dans leur secteur, de développer un projet d’entreprise qui a du sens et engage tous les collaborateurs et leur réseau.