Rue du Louvre, une grande poste et son petit bureau

Print Friendly, PDF & Email

VIDEO. Inaugurée ce 10 janvier, la grande poste du Louvre de Paris devient un bâtiment multifonctions de plus de 30 000 m2 au sein duquel subsisteront tout de même 750 m2 de service postal.

Voilà un programme de rénovation vieux de dix ans qui s’achève enfin. La grande poste du Louvre de Paris, ce quadrilatère de 9 000 m2 dont les façades donnent sur les rues du Louvre, Étienne-Marcel et Jean-Jacques-Rousseau, va rouvrir ses portes au public le 18 janvier 2022. Le magnifique bâtiment construit entre 1878 et 1888 par l’architecte Jules Guadet a été inauguré dans sa nouvelle formule ce 10 janvier. Pour cette e-cérémonie, le groupe La Poste avait fait un package, son président Philippe Wahl en profitant pour présenter en même temps ses vœux et dévoiler le timbre de la présidence française de l’Union européenne.

Valoriser 30 000 m2

En 2012, La Poste et sa filiale immobilière Poste Immo engageaient un vaste programme de modernisation de leur grande poste, vieillotte, ouverte à tous les courants d’air. Elle était surtout devenue trop vaste à l’heure du numérique et de la réorganisation des services postaux ; alors qu’elle dispose, en plein cœur de Paris, d’un patrimoine foncier hors-norme qui pourrait être valorisé : plus de 30 000 m2 de surface de plancher. Pose Immo lance une consultation de maîtrise d’œuvre. Pas moins de 70 équipes françaises et internationales déposent leur candidature. L’équipe guidée par l’architecte Dominique Perrault remporte la mise en juillet 2012 et obtient le permis de construire un an plus tard.

Crédit : Dominique Perrault Architecte

Au mitan des années 2010 c’est alors toute une partie du 1er arrondissement parisien qui commence à être reconfiguré, des bâtiments historiques et pas des moindres : le Forum des Halles, la Samaritaine, la Bourse du commerce, le Louvre des antiquaires… À travers François Pinault, Bernard Arnault et les boutiques de mode, l’industrie du luxe prend peu à peu possession du ventre de Paris. La poste n’entame finalement ses travaux qu’en 2016 sous l’égide de Bouygues Bâtiment Île-de-France. Le budget évoqué est alors de 100 millions d’euros. Toutefois, le chantier va connaître quelques désagréments entraînant plusieurs conflits entre Poste Immo et Bouygues et un retard conséquent. Prévue pour 2019, la livraison a donc lieu deux ans plus tard pour une enveloppe de 140 millions d’euros.

Le petit bureau de poste du Louvre

L’idée centrale qui guide la transformation de la poste du Louvre est de l’ouvrir à son quartier, de la faire muter « d’un ensemble industriel à un ensemble urbain », selon Dominique Perrault. Voilà donc ce monument de pierre dédié tout entier aux activités postales devenir un « volume ouvert accueillant une mixité d’usages ». C’est le moins que l’on puisse dire puisque le bureau de poste ne représentera plus, sur les 32 000 m2, que 750 m2 occupés essentiellement par des automates. À la poste du Louvre on pourra aussi : faire du lèche-vitrine (2 150 m2 de commerces), manger (deux restaurants), travailler (14 000 m2 de bureaux), dormir (un hôtel 5 étoiles de 5 800 m2), habiter (17 logements sociaux), faire garder son bébé (1 halte-garderie) et déposer plainte (1 commissariat de police). Et ajoutons un hub de logistique urbaine en sous-sol.

Les nouvelles fonctions de la poste du Louvre. Crédit : Dominique Perrault Architecte

Architecturalement, Dominique Perrault s’est inspiré des passages couverts de Paris pour rendre le bâtiment « perméable, connecté à son environnement par la création d’un réseau de porches, d’arcades et de galeries. Cinq passages convergent désormais vers le cœur de l’îlot, depuis les rues du Louvre, Jean-Jacques Rousseau, Etienne Marcel et le passage Gutenberg. Ils convergent vers une cour centrale, conçue comme une cour industrielle à l’air libre, autour de laquelle s’ouvriront commerces et services ».

Enfin, visant plusieurs certifications environnementales, le projet mobilise les habituelles terrasses végétalisées, panneaux solaires sur les toits et récupération d’eau de pluie. Plus : des véhicules électriques et des vélos-cargos pour la logistique urbaine.

En chiffres
• Emprise au sol : 8 244 m2
• Surfaces de planchers : 32 000 m2
• Bureau de Poste : 750 m2
• Commerces et restaurants : 13 commerces sur 2 150 m2
• Bureaux : 14 400 m2
• Hôtel : 82 chambres et suites
• Logements : 17 logements sociaux
• Bar lounge au dernier étage : 360 m2
• Terrasse en toiture : 500 m2, capacité de 399 personnes
• Logistique urbaine : 1 000 m2 dédiés en sous-sol

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.