Sarcelles : 40 000 voisins

Print Friendly, PDF & Email

De Sarcelles à la Sarcellite, l’histoire des grands ensemble du Grand Paris

VINTAGE FRIDAY. L’édification des grands ensembles prend son véritable essor à partir de 1952. Leurs premières apparitions dans des reportages télévisés datent de 1957. L’émission Cinq colonnes à la Une, s’intéresse en cette année 1960 à cette cité de la ville de Sarcelles, conçue par Roger Boileau et Jacques-Henri Labourdette, qui apparaît comme l’archétype du grand ensemble. Après-guerre, pour faire face à la démographie galopante, la plupart des petites villes de la région parisienne ont dû construire un nouveau style d’habitat, qui les ont transformées en « cités dortoirs ». L’exemple de Sarcelles, qui est dès le départ objet de polémiques, définit alors ce que l’on nomme le « mal des grands ensembles », la Sarcellite.

Grand ensemble de l’avenue Paul Valery

Pourtant, ces logements HLM étaient très modernes à l’époque, avec des toilettes dans chaque appartement, de vraies cuisines et salles de bain, et des espaces verts. Les journalistes Jacques Krier et Pierre Tchernia interviewent des locataires qui, malgré tout ce confort, déplorent le montant du loyer trop élevé ainsi que la promiscuité et le bruit dus à une mauvaise conception des logements. Ils s’intéressent également aux infrastructures commerciales et de loisirs de cette ville naissante. Enfin, la caméra se tourne vers cette classe d’âge la plus présente dans ces cités, les jeunes.

Un film ORTF, émission Cinq colonnes à la une du 02/12/1960 un film INA

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.