Un appel aux dons pour le Grand Rocher de Vincennes

91
Grand Rocher Zoo de Vincennes
Crédit : F-G Grandin MNHN
Print Friendly, PDF & Email

Avec la Fondation du patrimoine, le Muséum national d’Histoire naturelle lance une campagne de dons pour rénover le rocher de son zoo.

Plus qu’un symbole du parc zoologique du Muséum national d’Histoire naturelle (MNHN), c’est un véritable repère urbain de l’Est parisien qui est en souffrance. Le Grand Rocher de Vincennes, conçu par l’architecte Charles Letrosne en 1934, fait l’objet d’un appel au don depuis le 19 novembre.

Un rocher qui vieillit mal

À l’ouverture du zoo, les visiteurs pouvaient accéder à son sommet, situé à 65 mètres. Mais l’endroit devenait dangereux. Usé, vétuste. Fermé en 1982. Douze ans plus tard, il fait l’objet de travaux et redevient accessible en 1997. Pas longtemps. Le zoo, dans son ensemble, ferme en 2008 pour une grande opération de reconstruction. Celui qui s’offre au public à partir de 2014 n’a plus rien à voir : plus beau, plus ouvert, plus spectaculaire. Mais le rocher, lui, reste clos. Tout en continuant à abriter un château d’eau qui alimente le parc pour l’entretien des bassins.

Première phase à 900 000

Le projet du MNHN est, dans un premier temps, de rouvrir le rez-de-chaussée du rocher au deuxième semestre 2023 pour en faire un espace de visite « pouvant accueillir des expositions ou autres événements durant toute l’année ». Cette première phase de réhabilitation pourrait commencer dès l’été 2022… si les donateurs s’avèrent généreux. Car pour financer les 900 000 euros de travaux, le MNHN espère recueillir 100 000 euros auprès des particuliers, grâce à cet appel au don lancé avec la Fondation du patrimoine.