Une ligne de transport 100% navettes autonomes à Saint-Quentin-en-Yvelines

110
Logo Ile de France Mobilités
Print Friendly, PDF & Email

COMMUNIQUE DE PRESSE

Île-de-France Mobilités poursuit ses expérimentations à la recherche des meilleures solutions de mobilités pour les Franciliens et a attribué à l’opérateur Keolis l’exploitation d’une nouvelle ligne de transport par navette autonome qui cohabitera avec le reste de la circulation automobile. Cette expérimentation de deux ans, associant étroitement la communauté d’agglomération de Saint-Quentin-en-Yvelines, permettra la desserte de la gare de Saint-Quentin-en-Yvelines / Montigny-le-Bretonneux (RER C et lignes N&U). Le service donnera la possibilité aux voyageurs d’effectuer leurs derniers kilomètres entre la gare et l’une des nombreuses zones d’emplois du secteur.

Faisant suite aux précédentes expérimentations engagées par Île-de-France Mobilités depuis 2017 (la Défense et Bois de Vincennes) sur cette nouvelle technologie, ce nouveau service de navettes autonomes a pour objectif de démarrer au début de l’année 2021.

Pour la première fois, un appel d’offres a été lancé sur un service régulier de navettes autonomes, dans lequel Ile-de-France Mobilités a élevé ses exigences en termes de qualité de service, de régularité et de reporting, à l’instar des lignes de transport du réseau francilien. Ce marché public a été attribué à l’opérateur Keolis et à sa filiale Keolis Versailles.

Cette expérimentation poursuit plusieurs objectifs :
– Tester l’évolution de ce nouveau mode de transport dans un environnement de circulation routière
– Apprécier l’acceptation par les usagers de ces nouveaux véhicules
– Évaluer la pertinence de la mise en place pérenne de ce nouveau moyen de transport sur le marché des premiers et derniers kilomètres

Financé à 100 % par Île-de-France Mobilités, les navettes circuleront sur un parcours de 1,6km desservant un secteur de plusieurs entreprises à partir de l’année 2021. Ce service sera équipé de 3 navettes Navya dernière génération qui circuleront toutes les 8 minutes en heure de pointe et de l’outil de gestion de flottes Via. Au titre du dispositif expérimental, le service sera gratuit pour l’ensemble des voyageurs. Par ailleurs, des aménagements ont été organisé par la communauté d’agglomération de Saint-Quentin-en-Yvelines pour permettre aux navettes de circuler au milieu du reste la circulation routière (réparation de la voirie, mise à jour des peintures au sol, balisage du parcours…).Cette expérimentation est ainsi l’occasion pour Île-de-France Mobilités d’avoir une expérience sur les contraintes opérationnelles, financières, juridiques et contractuelles que ce type de service peut soulever avant d’envisager de l’intégrer, à moyen terme, dans les délégations deservice public des réseaux de surface et d’enrichir ainsi l’offre de services proposés aux Franciliens.