Une pétition pour démocratiser le Grand Paris

259
logo Démocratie Grand Paris
Print Friendly, PDF & Email

Banaliser le débat public, réforme l’organisation institutionnelle, agir contre les inégalités : le collectif Démocratiser le Grand Paris lance une pétition en ligne.

A trois mois des élections régionales et alors que le futur de la gouvernance du Grand Paris alimente les débats, un collectif initié par le fondateur de Métropop’, Julien Neiertz, vient de lancer sur la plateforme change.org une pétition à l’adresse des parlementaires pour une démocratisation du Grand Paris.

En voici le texte :

« Madame, Monsieur,

Les soussignés veulent agir en vue d’un meilleur fonctionnement démocratique de la région parisienne et, pour parvenir à ce but, obtenir l’organisation d’un grand débat public porté par la Commission Nationale du Débat Public. Pour cela il est nécessaire d’être soutenu par 60 parlementaires, raison pour laquelle nous sollicitons votre appui.

Notre démarche s’appuie sur plusieurs constats :

·  la participation électorale est faible et décroissante : certains maires – c’est pourtant l’élu qui échappe le plus à la défiance de nos compatriotes- sont élus avec seulement 10% des habitants de leur territoire,

·  les fractures sociales et géographiques sont particulièrement fortes et les inégalités sont croissantes. Dans cette région les réponses éducatives, culturelles, environnementales, sociales, économiques et démocratiques ne sont plus cohérentes avec la promesse républicaine,

·  le paysage institutionnel est reconnu comme excessivement complexe (communes, intercommunalités, départements, Métropole, Région, syndicats multiples en charge de tel ou tel service public), et les responsabilités de chacune de ces organisations sont mêlées et illisibles. L’ensemble est inadapté au fonctionnement démocratique et à la conduite de politiques qui traitent les problèmes au fond. 

Or, faute d’accord entre les élus, les lois des années 2014 et 2015 qui devaient simplifier n’ont fait que complexifier, et les nouvelles réformes annoncées par l’Exécutif ont été plusieurs fois retardées. 

Dans cette situation nous souhaitons, grâce à un grand débat public, mettre les habitants et l’intelligence collective dans le jeu afin de proposer à la représentation nationale, sans tabous, des réformes tenant à la fois à l’organisation institutionnelle (réduire le “millefeuille” de 5 niveaux à 2 ou 3) et à la pratique du débat public. Dans d’autres métropoles, cette pratique du débat, banalisée et rendue crédible par une instance indépendante et professionnelle, permet de développer une culture de la délibération qui réduit les fractures sociales et facilite grandement la prise de décision par les élus (exemple de l’Office de Consultation Publique de Montréal).

Qui sommes-nous ?

Des femmes et des hommes vivant en région parisienne, à laquelle ils sont profondément attachés, et désireux de la voir évoluer de manière plus harmonieuse.

Certains d’entre nous sont des élus, d’autres des experts, d’autres des militants de la démocratie, d’autres encore des habitants sans engagement politique, etc. Venus d’horizons divers, nous sommes unis par la conviction que les Franciliennes et Franciliens doivent pouvoir contribuer plus directement à l’amélioration de leur cadre de vie dans toutes ses dimensions à travers des outils démocratiques renouvelés par leurs propres soins.

Nous créons pour cela l’association “Démocratisons le Grand Paris !”. 

Notre objectif se concentre sur l’amélioration des règles et des pratiques démocratiques et du débat public, au-dessus des querelles partisanes. »

La pétition est ici.