Vallée Sud-Grand Paris expérimente la collecte de biodéchets

203
Print Friendly, PDF & Email

COMMUNIQUE DE PRESSE

Le Territoire Vallée Sud – Grand Paris est fortement engagé dans la transition écologique. Le Plan Climat Air Energie Territorial a fixé des objectifs environnementaux ambitieux, notamment en matière de réduction et de valorisation des déchets. Dans ce cadre, la collecte des biodéchets et leur valorisation en source d’énergie estune action majeure. Ainsi, dès avril 2021, le Territoire a décidé de lancer une expérimentation de collecte des biodéchets avant que celle-ci soit étendu à l’ensemble des 11 villes du Territoire en 2024.

Le Plessis-Robinson, ville pionnière de la collecte des biodéchets

C’est la ville du Plessis Robinson et particulièrement le quartier du Coteaux qui ont été choisis pour cette expérimentation. 865 foyers, répartis entre des immeubles collectifs (30%) et des pavillons (70%) sont concernés. La collecte des biodéchets n’est pas une collecte supplémentaire, elle remplace l’une des collectes habituelles d’ordures ménagères. La première collecte aura lieu le samedi 10 avril.

Qu’estce qu’un biodéchet ?

Les biodéchets sont constitués des déchets alimentaires. Sont concernés par cette collecte, les déchets de préparation de repas, les restes de repas, le thé et le café (y compris les sachets de thé en papier et les filtres à café, les aliments périmés sans emballage et l’essuie-tout.

Pourquoi est-il important de les traiter ?

Les déchets alimentaires représentent plus de 30% des ordures ménagères. Les trier est donc essentiel. Une fois collectés, ces déchets sont valorisés et produisent des ressources naturelles, compost ou biogaz. En l’occurrence, les déchets collectés au Plessis, rejoindront le site de biométhanisation de Thiverval-Grignon (78).page1image8780672

Des foyers sensibilisés et accompagnés

En amont du démarrage effectif de la collecte, les Robinsonnais concernés ont été sensibilisés par les équipes de Vallée Sud –Grand Paris. Des ambassadeurs biodéchets sont venus à leur rencontre leur remettre un guide de collecte, mais aussi un bioseau à utiliser dans leur cuisine, un rouleau de sacs compostables et un bac à couleur marron, dans lequel mettre leurs biodéchets qui sont collectés une fois par semaine, lesamedi matin. A noter que dans ce quartier, les enfants de l’école Jean Jaurès sont déjà habitués à ce geste de tri puisqu’il est pratiqué dans leur établissement scolaire, à l’issue des repas pris au restaurant scolaire.

Un dispositif supplémentaire pour la valorisation des déchets

Cette nouvelle collecte complète les moyens déjà mis en place par Vallée Sud – Grand Paris (distribution decomposteurs et de lombricomposteurs, collecte des encombrants à la demande…) en faveur de la valorisation des déchets. Le quartier Coteaux du Plessis est d’ailleurs déjà fortement engagé dans cette démarche, puisque 102 composteurs et 7 lombricomposteurs y ont été distribués aux habitants et qu’un site de compostage partagé a été mis en place l’année dernière dans le square Hélène Boucher. Enfin, cinq familles robinsonnaises font partie cette année des 500 familles qui participent au défi Zéro Déchet initié par Vallée Sud – Grand Paris.