Vente du domaine de Grignon : AgroParisTech mène un travail de réflexion avec l’ensemble des acteurs concernés

142
Print Friendly, PDF & Email

COMMUNIQUE DE PRESSE

Fin juillet 2021, la direction de l’immobilier de l’État, en charge du processus de vente du domaine de Grignon, a annoncé retenir l’offre d’Altarea – COGEDIM après un processus compétitif. Dans ce contexte, Gilles Trystram, directeur général par intérim d’AgroParisTech, se voit confier une mission de concertation par le ministre de l’agriculture et de l’alimentation.

Soucieux de pérenniser l’héritage agronomique de Grignon, AgroParisTech souhaite mener une réflexion autour du devenir du domaine de Grignon. C’est dans ce cadre que, le 30 août 2021, Julien Denormandie, ministre de l’agriculture et de l’alimentation, a confié une mission sur le sujet à Gilles Trystram, directeur général par intérim d’AgroParisTech.

Au titre de cette mission, il revient à Gilles Trystram de reprendre les concertations avec l’ensemble des parties prenantes , afin que le site de Grignon conserve son caractère scientifique, pédagogique et technologique au bénéfice des transitions agricoles, environnementales et alimentaires.

Gilles Trystram indique : « L’ambition est de travailler dans un esprit d’ouverture, afin de construire un projet commun. J’ai d’ores et déjà sollicité l’ensemble des acteurs à faire acte de candidature pour rejoindre le groupe de travail que nous mettons en place : communautés étudiante et académique, alumni, collectivités locales, associations et partenaires. Le consensus à construire collectivement permettra de positionner un projet pour Grignon et les moyens de sa réalisation ».

Pour rappel, l’établissement ne pouvait, dans le cadre du projet de vente du domaine de Grignon, entrer en discussion avec les candidats en lice tant que le lauréat n’avait pas été pas choisi. Les positions d’AgroParisTech ont été exprimées par un vœu du conseil d’administration en avril 2019 visant au respect des richesses naturelles, agricoles, paysagères et historiques du site, et exprimant le souhait qu’AgroParisTech puisse poursuivre l’exploitation des terres agricoles et garder la maitrise des espaces expérimentaux du domaine. La ferme de Grignon n’est pas intégrée au processus de vente et poursuit ses missions de production, formation, recherche et innovation.

Aujourd’hui, l’héritage agronomique de Grignon est précieux pour accompagner l’agriculture dans son adaptation au changement climatique comme dans l’élaboration de solutions innovantes pour en réduire les impacts, en particulier par la transition agro-écologique. AgroParisTech entend y jouer un rôle majeur, en partenariat avec INRAE et l’Université Paris- Saclay.