Transilien et concurrence : objectif 2023

442
Transilien Ile de France Mobilités
Print Friendly, PDF & Email

L’ouverture progressive à la concurrence des lignes actuellement exploitées par la SNCF démarrera par les lignes T4 et T12, avec une circulation en décembre 2023.

Prévue par les textes européens et la loi française, la mise en concurrence du réseau Transilien débutera en décembre 2023. Lors de son conseil d’administration du 9 décembre, Île-de-France Mobilités en a dévoilé le calendrier. 

En ce qui concerne le premier lot mis en concurrence, constitué des lignes trams-trains T4 et T11 et la navette entre Esbly et Crécy sur la ligne P, le calendrier est le suivant :
Avril 2020 : Avis de prè-information publié
Avril 2021 : Avis d’appel public à la concurrence
Mi-2021 : Publication du Dossier de consultation des entreprises
Mi-2022 : Désignation du futur exploitant des lignes de trams-trains T4, T12 et la branche Esbly-Crécy (Ligne P)
Décembre 2023 : Première circulation de train par l’opérateur issu de la mise en concurrence

Les critères principaux retenus pour définir les différents lots qui seront mis en concurrence portent principalement sur la limitation des interfaces et notamment la co-activité en ligne, en gare et en atelier de maintenance. L’objectif est de disposer à long terme d’un atelier de maintenance dédié à la ligne ou lot de lignes mis en concurrence car la maintenance du matériel roulant sera intégrée au contrat d’exploitation et gérée directement par l’opérateur de transport. Le planning des travaux sur l’ensemble du réseau Transilien a également été pris en compte pour définir le calendrier des mises en concurrence afin d’en minimiser les incidences. Enfin, l’homogénéité du parc de matériel roulant par ligne comme sur les lignes H, E, B est également un critère important.

Cadre législatif de la procédure
Le processus d’ouverture à la concurrence des services publics de transport de voyageurs par chemin de fer a été annoncé par le Règlement CE n° 1370/2007 du Parlement européen et du Conseil du 23 octobre 2007 relatif aux services publics de transport de voyageurs par chemin de fer et par route dit OSP (obligations de service public). Les lignes exploitées par SNCF Voyageurs sur le territoire francilien entrent dans le champ de ce règlement et il revient à Ile-de-France Mobilités, en tant qu’autorité organisatrice de la mobilité, d’en appliquer les dispositions.
Le calendrier d’ouverture à la concurrence pour l’Ile-de-France a été précisé par la loi n°2018-515 du 27 juin 2018 pour un nouveau pacte ferroviaire, dont les dispositions s’imposent à Ile-de-France Mobilités.

Dans le respect de ce cadre législatif, le conseil d’administration d’Ile-de-France Mobilité a décidé lors de sa séance du 5 février 2020, d’ouvrir à la concurrence les services de transport ferroviaire régional de voyageurs à partir de 2023, puis le 9 décembre 2020 d’en préciser le calendrier ligne par ligne.